A la une

Affaire MURRAY

"S’agissant de la décision obtenue par les fans de Mickaël JACKSON :  j’ai travaillé de manière désintéressée compte tenu du caractère exceptionnel de cette procédure.
Cette décision est une première mondiale." 
Me LUDOT Emmanuel

Consulter le jugement

Un agriculteur de l’Aisne gagne une première manche contre Monsanto

Claude Terlet, un agriculteur axonais installé près de Soissons, a attaqué en juillet le géant Monsanto dont il accuse le pesticide Roundup d’être à l’origine de son cancer de la prostate.

 « Mon client a utilisé, pendant dix ans, ce produit en prenant toutes les précautions et, aujourd’hui, il a un taux très important de glyphosate (la substance active de l’herbicide commercialisée sous la marque Roundup) dans son sang et ses urines », nous expliquait à l’époque son avocat Me Ludot qui dénonce notamment l’absence d’information des risques sur l’étiquetage et l’emballage du produit.

Saisi en référé, le tribunal de grande instance de Lyon, dont dépend le siège de Monsanto en France, vient de rendre son ordonnance. Sans préjuger du fond de l’affaire, les juges ont accédé à la demande de l’agriculteur de Celles-sur-Aisne qui souhaitait tout d’abord qu’une expertise médicale soit ordonnée.

Ce que ne voulait par contre pas Monsanto estimant que l’action qu’entendait exercer par la suite Claude Terlet « est manifestement vaine ». Un argument rejeté par le tribunal estimant que « l’action à intervenir ne peut être considérée comme manifestement vouée à l’échec ».

Les experts devront rendre leur rapport avant le 30 juillet 2018.

Source : l'Union

LUDOT Emmanuel - Avocat

27 boulevard Foch Reims
51100 REIMS
Tél : 03 26 77 19 60
Fax : 03 26 77 19 61

Aux éditions Tatamis

Couverture HD avocat-a-histoires-13x18